L’événement « The Markets » à la Foire du livre de Francfort (première partie)

En octobre, nous avons assisté à l’événement « The Markets » dans le cadre de la Foire du livre de Francfort. Élaboré en partenariat avec Publishing Perspectives, cet événement, qui s’est tenu la veille de la plus grande foire du livre, a souligné le caractère international de l’édition au 21e siècle en présentant sept endroits dans le monde, où ce secteur est très actif.

Tout en attirant l’attention sur diverses occasions d’affaires internationales et sur la création de contenu, cet événement a permis à des professionnels du secteur de découvrir 69 acteurs clés et influenceurs issus des sept marchés en question.

Les sept marchés à l’honneur lors de cette rencontre inaugurale étaient les suivants :

  • Chine – partenariats internationaux et coentreprises
  • Turquie – le marché de l’édition dans son ensemble
  • États-Unis – édition numérique et innovation
  • Allemagne – données scientifiques et renseignements commerciaux
  • Corée du Sud – livres pour enfants et livres pédagogiques
  • Mexique – édition d’ouvrages d’intérêt général
  • Indonésie – édition d’ouvrages d’intérêt général

Nous avons fait un résumé des séances que nous avons le plus appréciées lors de cette journée. Nous poursuivrons cet aperçu dans les prochains jours. Bonne lecture!

Indonésie

La journée s’est ouverte sur un exposé intitulé Discover Indonesia’s Book Business Potential (À la découverte du potentiel du marché du livre indonésien) de monsieur Wandi S. Brata, directeur général de Gramedia. Comme l’Indonésie était le pays invité d’honneur à la Foire du livre de Francfort cette année, il n’y avait vraiment pas de meilleure façon de commencer la journée que de présenter aux éditeurs ce marché prometteur considéré par beaucoup comme encore inexploité.

À titre de directeur général de Gramedia, le plus grand éditeur de livres en Indonésie, monsieur Brata présente un point de vue particulier lorsqu’il parle des vastes occasions d’affaires qui s’offrent aux éditeurs internationaux. L’Indonésie, 16e économie mondiale et la 1re en Asie du Sud-Est, offre un marché fort intéressant pour de nombreux éditeurs. Néanmoins, monsieur Brata s’est montré franc au sujet des défis que continuent de rencontrer les éditeurs indonésiens, en déclarant que 2015 a été une année difficile pour beaucoup d’entre eux. Le secteur de l’édition, qui a connu une croissance générale de seulement 2 % en 2015, tourne la page sur une année morose. Gramedia, l’entreprise de monsieur Brata, a affiché une croissance de 12 %, mais son propriétaire a tout de suite mentionné que ce chiffre était anormal et qu’il n’était pas représentatif du secteur. Malgré ces défis, l’exposé s’est terminé sur une note très positive. Monsieur Brata a souligné que l’Indonésie représente le parfait exemple de la raison pour laquelle il faut continuer d’investir dans l’avenir de l’industrie, même lorsque les conditions de marché sont difficiles, pour lui assurer des jours meilleurs.

Livres Canada Books a ressenti une grande satisfaction lors de cet exposé, au moment où monsieur Brata a cité notre webinaire sur l’Indonésie comme une excellente source de renseignements pour quiconque cherche à obtenir un aperçu complet de ce marché. Animé par monsieur Thomas Nung Atasana, ce webinaire a eu lieu en juin de cette année, et l’enregistrement vidéo de cette présentation se trouve sur notre site Web.

La matinée s’est poursuivie avec une seconde présentation sur l’Indonésie, par monsieur Haidar Bagir, président et directeur du Groupe Mizan. Dans son exposé, intitulé Indonesia : A Sea of Opportunity for the Book Publishing Industry (L’Indonésie : de multiples occasions d’affaires pour le secteur de l’édition), monsieur Bagir s’est attaché à analyser l’évolution que connaît le secteur indonésien de l’édition. Il a commencé par un survol historique du marché. Composée de plus de 17 000 îles et comptant plus de 300 groupes ethniques, l’Indonésie est un territoire diversifié. Selon monsieur Bagir, l’une des évolutions les plus prometteuses observée ces dernières années est la demande croissante de données et de contenu sur le marché indonésien, attribuable à la popularité des téléphones intelligents. Bien que le nombre de livres numériques sur le marché est estimé à moins de 2 % de celui de livres imprimés, les lecteurs indonésiens sont friands de contenu, et cette demande s’accroît de jour en jour. Comme la jeune génération (12 à 34 ans) est très présente sur Internet et que la population indonésienne occupe le 4e rang mondial en terme d’utilisateurs Facebook avec pas moins de 80,2 millions d’utilisateurs (soit 20 millions de plus qu’au Royaume-Uni), monsieur Bagir s’est montré convaincant en affirmant que l’Indonésie est un marché à explorer. Il a conseillé aux éditeurs qui aimeraient pénétrer ce marché de se trouver un partenaire local qui connaît bien le secteur, puis d’établir une coentreprise.

L’exposé de monsieur Bagir a su séduire, étant donné la présence de pas moins de neuf acteurs du marché indonésien et de nombreux éditeurs du pays, en raison du statut d’invité d’honneur de l’Indonésie à la foire, cette année.

2015-11-10 | Droits, Événements, Export, Foires du livre