Occasions d’affaires pour les éditeurs canadiens

Le présent article, dernier de notre série sur le marché du livre espagnol, donne de précieux conseils sur les occasions d’affaires qui s’offrent aux éditeurs canadiens souhaitant vendre leurs livres en Espagne.

Traduire vos livres en espagnol et les vendre en format numérique

Le public visé par les livres numériques ne se compose pas seulement des lecteurs qui se situent dans le périmètre géographique de l’éditeur, mais plutôt de l’ensemble des lecteurs qui comprennent la langue dans laquelle le livre est rédigé, que ce soit ou non leur langue maternelle et peu importe où ils résident.

Le marché du livre espagnol est énorme et représente en fait le deuxième plus grand marché au monde. Plus de 500 millions de personnes dans le monde parlent espagnol, et 50 millions d’entre elles vivent aux États-Unis. Au cours des dernières années, l’augmentation des ventes de tablettes et de la disponibilité des droits, ainsi que l’accroissement du public concerné ont été tels que l’édition de livres numériques en espagnol représente un potentiel économique immense.

Pour une entreprise du secteur de l’édition, le potentiel de croissance à l’international grâce à la publication de titres dans d’autres langues permet d’engendrer de nouveaux bénéfices à partir de son catalogue existant : des revenus complémentaires pourraient être générés pour des titres qui ont fait leur temps dans leur langue d’origine ou dans les régions où ils ont été publiés, ou encore pour lesquels il n’a pas été possible de vendre des droits à des éditeurs étrangers.

Livres en espagnol aux États-Unis

Au cours des dernières années, le nombre de titres en espagnol offerts aux États-Unis a triplé dans les boutiques en ligne. Ils représentent encore seulement 5 % des ventes aux États-Unis, mais sont en pleine croissance.

En 2010, à peine 10 000 titres imprimés en espagnol étaient proposés à la vente aux États-Unis. Aujourd’hui, on en compte plus de 70 000. L’attrait pour la langue espagnole est tel qu’en 2012, Barnes & Noble a ajouté une section Nook Books en espagnol à son site Web, et Amazon a rapidement suivi en lançant « Libros en Español ». Aujourd’hui, Amazon.com profite également des contrats signés par sa division espagnole, de sorte qu’encore plus de titres sont offerts. Une librairie étrangère comme Argentinian BajaLibros.com a même ouvert une boutique aux États-Unis, avec un catalogue réunissant 50 000 livres.

On constate une augmentation des ventes de livres en langues étrangères, alors que celles des ouvrages en langue anglaise stagnent. Selon Amazon, le montant des ventes en 2013 était 40 % plus élevé que l’année précédente.

Le marché numérique en Amérique latine

Les marchés émergents du livre numérique en Amérique latine s’apprêtent à vivre une croissance explosive. Dans son rapport de 2013, intitulé « El libro en cifras, Vol. 4 », le Centre régional pour la croissance du livre en Amérique latine et dans les Caraïbes (CERLALC) publie des données qui annoncent une transformation majeure du marché du livre latino-américain :

  • Parmi les cinq grandes régions du monde, l’Amérique latine a enregistré la plus forte croissance de son public en ligne avec un taux annuel de 12 % et a dépassé les 147 millions de visiteurs uniques en mars 2013.
  • Le nombre de numéros ISBN enregistrés en 2012 a augmenté de 8,2 % comparativement aux années précédentes.
  • Au premier semestre 2013, le nombre de titres publiés tous formats confondus s’élevait à 78 925 titres, une diminution de 5,6 % comparativement à la même période en 2012. Le Brésil est responsable de cette baisse, passant de 37 695 titres en 2012 à 32 025 en 2013. Cette baisse n’affecte pas les hausses en Argentine et au Mexique.
  • 42 % des titres publiés proviennent d’éditeurs commerciaux, 14 %, des presses universitaires et le reste, jusqu’à 30 %, d’autres entités commerciales.
  • Au premier semestre 2013, 82 % des publications en Amérique latine proviennent des pays suivants : Brésil (42 %), Argentine (17 %), Mexique (17 %) et Colombie (8 %).
  • 16,7 % des titres publiés sont également offerts en format numérique. Bien que ce pourcentage semble encore faible, il convient de noter que la tendance est à la hausse et qu’il y a une forte augmentation du nombre de lecteurs affirmant utiliser des appareils électroniques pour lire, ce qui révèle une profonde transformation des habitudes de lecture.

Ainsi, l’avenir des livres en Espagne et en Amérique latine repose sur deux facteurs importants : l’édition numérique d’un côté et l’impression à la demande de l’autre.

Pour obtenir d’autres conseils d’experts sur la façon d’atteindre le marché du livre espagnol, téléchargez notre guide de marché complet.

2016-03-22 | Droits, Export, Guides de marché